De Grenoble en Cornouailles

En septembre, on m’annonce que mon cousin se marie le 23 mars, dans les Cornouailles (oui, il est anglais).

Réflexion rapide, ça fait deux – trois ans qu’il fait plutôt beau à cet époque, ça pourrait être fun d’y aller en vélo. Un petit regard sur la carte, hop, une semaine de congés posée, c’est parti.

J’ai pas de vélo fait pour faire ça, donc montage d’un joli kona sutra (j’avais envie d’un route à disque pour le plaisir).

Prêt a rouler fin février.

Oups, j’ai pas fait de vélo depuis depuis fin octobre, et je pars dans 3 semaine…

La suite avant le départ, c’est une dépression à chaque fois que je regarde les prévisions météo. Bon, je pars avec le poncho, le pantalon de pluie et la gore tex. Et le duvet pour dormir a l’arrache sous un abri bus, on oublie aussi, l’abri bus sera humide…

L’heure du départ arrive, vendredi midi, je décolle du boulot. Je commence par réparer mon frein avant qui fait des siennes (montage roue + frein deux jours avant, donc pas du tout validé). Puis au bout de 30 kilomètres à descendre l’Isère vent pleine face (les vagues remontaient le courant…), un gros boum venant de la roue avant. Fracture de fond jante, chambre qui a explosé. C’est pas bien de partir avec du matos pas validé.

Entre mes conneries au départ, la réparation de fortune et la vraie réparation chez un bouclard un peu plus, j’ai perdu 2h.
Donc premier échec des le premier jours, obligé de prendre le train pour finir l’étape à la nuit tombante, je suis hébergé à lyon ce soir, on va pas arriver trop tard.

La suite sera beaucoup plus tranquille, une crevaison a déplorer sur tout le reste du parcours.

Samedi, plus belle journée, un peu plus de 140km dans l’ouest lyonnais, c’est joli, ca grimpe bien, fait presque beau et chaud, et dodo à Lapalisse, très joli village.

Le château de Culan :
http://kaillou.net/photos/_data/i/upload/2013/03/27/20130327112311-3a22b61e-me.jpg

 

Ensuite, le temps se gâte, et j’aurai jusqu’à la fin, soit du vent de face, soit de la pluie toute la journée. Et 120 – 130 bornes sous la pluie constante c’est pas spécialement drôle.
A Chateauroux, mon GPS me fait passer par la gare, et la je craque, je viens de faire 40km de ligne droite avec un vent de face très soutenu. Je prend le bus jusqu’à Tours, même si c’est pas sur mon itinéraire.
Ensuite, la descente de la Loire, jolie, pleins de châteaux, celui de Montsoreau par exemple :

http://kaillou.net/photos/_data/i/upload/2013/03/27/20130327112647-ee043661-me.jpg

puis l’étape au départ d’Angers, je pars vers chateaubriand. 75km, 5h de roulage couché sur le vélo. j’avance pas, le vent est super chiant. J’arrive à la gare, avec la ferme intention de prendre le train pour Rennes, mais c’est l’échec. Dernier train il y a une demi heure, prochain en fin d’aprem. rapide calcul, Rennes, 50km, même a 15km/h, j’y serai avant le train! Donc je repars a vélo finalement.

Je fais quand même un Rennes Saint brieux en train, parce que j’ai le ferry dans 2 jours, et que si je le rate je me fais buter

Finalement, dernier jour, il pleut toujours, il reste de la neige en Bretagne :

http://kaillou.net/photos/_data/i/upload/2013/03/27/20130327112951-f618fd55-me.jpg

J’ai regardé la veille au soir, il y a un ferry le jeudi soir, de nuit, ça me fait économiser un hôtel, donc je rallonge l’étape pour finir avec un jour d’avance. Content d’arriver, raz le cul des conditions météo, mais physiquement plutôt frais, et même pas mal au cul!

encore 40km en Angleterre sous le déluge :
http://kaillou.net/photos/_data/i/upload/2013/03/27/20130327113315-295f165e-me.jpg
Bien content du voyage. J’ai fait des étapes un peu longue pour pouvoir profiter le soir et faire des grosses pauses (de toute façon a chaque fois après 5mn d’arrêt, j’avais froid, donc je risquais pas de faire des pauses).
Quelques routes pourries, des grandes lignes droites de 20km avec les voitures qui roulent à fond, mais dans l’ensemble un itinéraire plutôt sympa

 

http://kaillou.net/photos/_data/i/upload/2013/03/27/20130327121754-51b3bb54-me.png

 

le trajet prévisionnel m’indiquait 975km, j’en ai 865 aux compteurs, avec mon jour d’avance, ça va pas trop déçu d’avoir pris le train.

 plus de photos ici

Je repartirais quand il fera plus beau!

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *