Close

Stage MyTribe – Embrun

MyTribe, c’est la structure montée par Charlotte Morel et Fred Beleaubre pour faire du coaching et de l’encadrement. Autant dire que vu les références des deux, sur un stage de préparation à Embrun, va pas falloir s’attendre à du farniente au bord de la plage.

On va faire ce stage avec Agathe dans le cadre de notre préparation à l’Embrunman. Ça permet de découvrir les parcours, et de se mettre une grosse charge d’entrainement à 4 semaines de la course. En plus de grosse charge d’entrainement, en regardant le planning, on prend quand même peur, le volume proposé est plus que conséquent.

Du vélo et beaucoup de course à pied!

On arrive le dimanche en début d’après midi pour faire un tour dans le lac, profiter du soleil et de la plage.

Puis direction la maison au centre ville qui sert de camp de base. On est logé dans un appartement juste à coté, mais c’est ici que se passe les soirées et les repas. Fred nous accueille, et porte même nos sacs. On rencontre nos co-stagiaires, que du mollet affûté et rasé. Ou est ce qu’on est tombé . Au pire on se dit qu’on ira rouler de notre côté. Déjà, ça nous rassure, tout le monde n’est pas la pour Embrun, certains prépare l’Alpe d’Huez ou Gerardmer

Lundi, déjà gros plat de résistance, avec 130km de vélo, le col de Vars et celui de Pontis. On a un invité pour toute la semaine, avec la présence de Pacôme Thibaud Lopez, autant dire que ça va nage, courir et pédaler sévère! On monte groupé jusqu’à Guillestre et les premiers virages du col, avant de monter chacun à son rythme. Le haut est fermé aux voitures, réservé pour les vélos, c’est beau et super sympa. Une descente a bloc, des gorges de L’Ubaye avale rapidement, avant d’attaquer Pontis et de tous finir sec et mort en haut de ce petit mais très costaud col.

Mardi on enchaîne une seance de VMA en cote, une séance de seuil en nat et une séance de PMA en cote dans la montée de Risoul. Autant dire que le soir, pas de soucis pour trouver le sommeil. Surtout qu’il faut récupérer, puisque le lendemain, c’est la reco du tour de l’embrunman. Perso, je préfere ne pas trop taper dans la machine, et zappe la premiere boucle de 40km. On découvre l’Isoard, et la traîtresse cote de Pallon, 1.5km, mais 12% de moyenne! Et bien sur faut enchaîner après…

Le soir, cours de diététique, mis en application avec une bonne tartiflette, pour la surcompensation.

Jeudi, on part du coté du pic de Morgon pour une séance de trail, magnifique, mais une petite chute pour moi, fracture du gros orteil, repos course à pied jusqu’à nouvel ordre. l’après midi, récup à vélo avant une bonne sortie de natation en lac.

Vendredi on va du coté du col Agnel. Sur le papier, il ne semble pas dur, long, mais peu de grosses pentes. En pratique, c’est très long! Et les grosses pentes sont à la fin, quand on est bien haut en altitude! Heureusement qu’il y a un stand de bonbons en haut pour envisager sereinement la descente et la séance de piscine du soir.

Dernier jour, et au programme, grosse séance à pied, 3*20’@SV1, je zappe à cause du pied et vais faire la montée aux Orres, avant un petit tour dans le lac. L’après midi c’est une vraie séance de recup à vélo, la premiere de la semaine, tout le monde en a assez!

Pour moi le bilan est excellent, une super semaine à plus de 35h de sport, sans finir complètement mort. Bien rassuré sur les capacités pour finir la course, avec juste la grosse interrogation de la cap à cause du pied.

Fred et Charlotte sont vraiment de très bon coachs, accessibles, sympas, tout en restant très pro et pointilleux, on apprend beaucoup en l’espace d’une semaine. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *