Triathlon de Passy Mont Blanc

Samedi 22 Aout, reprise compétition après 2 mois de glandouille. Le tri de Passy, c’est dans un cadre superbe.

La vue du lac :
Cliquez pour agrandir

 

Oui le gros truc, c’est bien le mont blanc, toute la course se fait avec cette vue magnifique  :love:
Bon, le sommet était un peu bouché, pas de regret de pas avoir levé le nez de la course.

L’avantage du M, c’est qu’avec un départ à 14h, ça fait pas se lever trop tôt. Sur place à midi, on a le temps d’aller chercher tranquillou le dossard et poser le vélo au parc. C’est un peu le bordel d’ailleurs, les courses enfants ont lieu en même temps, passent devant l’entrée, ce qui fait que le parc est bloqué avec pleins de personnes qui attendent à l’heure de fermeture théorique. Enfin pas de soucis, les horaires étaient très large. Et une fois ce soucis passé, le parc est top, pas trop long. Je ferai encore la remarque des portes vélo en fer a béton, ça fait légèrement chier de poser des roues à XXXX brouzoufs, sans compter le fait qu’il faut faire gaffe au dérailleur sous peine de tordre la patte, c’est encore arrivé Marion sur cette course.

On retrouve les copains, potins, petit briefing, puis je vais nager un bon 50m avant le départ pour l’échauffement. Les inscriptions étaient closes (limite à 510), mais au final on est assez peu au départ, autours de 330.

Le départ de la natation est vraiment bien, il y a une ligne d’eau sur 150m pour séparer hommes et femmes, en discutant à la fin, elles étaient vraiment contentes. Sauf que coté hommes, c’est ceux qui étaient le long de ligne qui étaient avantagés niveau trajectoire, donc au départ, ça c’est beaucoup bousculé en se tassant vers cette ligne. Le point positif pour moi, c’est que malgré un départ mal placé tant vers la ligne que par rapport aux triathlètes devant moi, j’ai réussi à poser mon crawl tout de suite sans soucis et sans panique malgré les coups mis et pris pour remonter me placer.  [:guilletit:4]

La suite de la natation, c’est une bonne galère, avec beaucoup de zigzags et des sensations vraiment pas top, mais je m’y attendais, je nage plus depuis début juillet cause douleurs à l’épaule. C’est en train de passer, la reprise va être possible, mais tout doucement, et en changeant des trucs sur la nage.
Mais au final, bonne surprise, je sors en 25’05 », 65ème. C’est un peu moins bien qu’aux sapins, mais pas degueu.

unnamed (1)
Bon, alors, comment on s’extirpe de cette combi?

Transition un peu foirée (114 temps, 1’04 » perdue sur le meilleur  [:flying-chewbacca:2]  ), je perd du temps à mettre mes chaussettes, plus l’enfilage des chaussures. Va falloir apprendre à mettre les chaussures sur le vélo un jour quand même. Pour l’instant, c’est pas trop grave, mais si la progression continue, ça serait dommage de prendre des tirs pour ça.

Le vélo, le profil est montagneux. 11 bornes de plat, une montée en station, on redescend, 10 bornes de plat pour rentrer, soit 50km et 900m de d+. j’avais pas évalué qu’il y avait autant de plat et de descente rapide, et j’ai pas monté les prolongateurs, bonne erreur à posteriori. Le début est rapide, aidé par un petit vent dans le dos, mais contrairement à d’habitude, je rattrape que quelques cyclistes sur le plat, mais c’est quand la route commence à monter (d’un coup  [:ronfl:3] ) que je commence à remonter pas mal. Bonne gestion de la montée pour la faire à un rythme correct sans être non plus à bloc (faudrait mettre le cardio pour contrôler sur des épreuves avec autant de deniv), je ne me fais doubler que 2 fois pour une bonne trentaine de dépassements. En rattrapant Damien, on commence à discuter, et on se fait ouspiller par un arbitre. Aller hop hop hop, faudrait pas que le tri devienne convivial. On arrive en haut, je m’attend à un ravito, mais rien, bordel!
j’ai prévu qu’un bidon ayant compris qu’il y aurait un ravito la. Après coup beaucoup de personnes ont ralé sur ce point.
j’attaque la descente avec la bouche pâteuse, c’est pas bon  [:faboss:1] . Descente super dangereuse d’ailleurs, c’est en aller retour, sur route ouverte dans les deux sens. Donc des voitures qui montent, d’autres qui descendent, et beaucoup de cyclistes qui montent! je double une bonne quinzaine de voitures, sans trop de soucis, juste un camping-car qui a joué au con…
Les dix bornes de plat sont super longues, avec un peu de vent de face, et une grosse soif.
Au final le parcours est très sympa pour qui aime monter avec jolis paysages et tout. Juste le problème de la descente dangereuse.

T2 beaucoup plus efficace, je perd que 25″  [:bobdumas]

Puis pause au ravito, boire, se balancer de l’eau sur la tronche. L’objectif du jour, c’est 45’/10k, soit 4’30 » au km. Le parcours est vraiment super, 2 fois le tour du lac, quasi pas de bitume, passage en sous bois typé cross. Top!
Départ tranquille, je m’impose ça depuis quelques temps, sur au moins les 500 premiers mètres. Le deuxième km est quasi dans les clous, puis c’est de pire en pire, je suis pas bien, me dis que si ça continue va falloir que je m’arrête dans un buisson, pas de jambes, je fais deux pauses aux ravitos en les passant en marchant, je suis encore bien déshydraté, je m’écouterais pas, j’enfilerai 1L d’un coup  [:4lkaline5:1] . A la fin du premier tour, je me fais rattraper par un petit groupe, je garde en point de mire après le ravito, et en me faisant doubler par un autre gars, j’arrive enfin à relancer un peu la machine, finissant péniblement le reste vers 4’40 ». 45′ pour 9.2km, ça fait autours de 49’/10K  [:yoshikawa:2]. Va falloir encore et toujours travailler cette cap.

unnamed
Foulée toute en graisse

Gabin est la pour accueillir les gucistes à l’arrivée, je l’ai vu sur tout le parcours, c’est presque frustrant! On attend tout le monde, beaucoup de jours sans aujourd’hui, le parcours vélo a laissé des traces.

 

Au final, 42ème, sur 330 partants environ en 2h53. 30 minutes sur le premier quand même. C’est dans les objectifs, je m’attendais pas à mieux, ayant pas une super forme en ce moment.
Vivement que la saison s’arrête, que je bosse la cap tout l’hiver, parce que c’est chiant de finir ses courses avec un résultat global sympa, mais frustré à cause de la dernière épreuve ou je subis tout le long. [:elena gates:4]

 

Strava Natation
Strava Vélo
Strava CAP

 

(photos à venir)

 

Résultats

One thought on “Triathlon de Passy Mont Blanc”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *