Close

Trail des passerelles du Monteynard

Premier trail estival pour moi, avec un bon groupe de gucistes qui y va, et donc l’envie de voir ce que ça donne. il y a 14, 25, 36 et 55km, le 25 est le samedi, sans les potes, aucun intérêt, et vu mon entrainement (une sortie de trail en entrainement depuis fin avril), j’ai pas spécialement envie de faire le 35 ou le 55. Je trouve donc un dossard vendredi soir pour le 14, merci Delphine !

On se pointe dimanche matin, rejoint ceux qui ont dormi tranquillou sur place, et je remonte un peu la piste pour assister au départ du 35 à 8h30, Gabin mène le peloton au bout de 2km. Il fera un malaise à 2km de l’arrivée, avec perte de connaissance alors qu’il était 8, mais finira la course après une demi heure de repos avec les secouristes.

C’est à nous, on part à 9h15. La première partie est très roulante, quelques bosses, mais c’est plus du cross que du trail, 5km pour 100m de deniv. Sur les autres distances, ça permet d’étirer le peloton, pour nous, c’est presque 1/3 du parcours qui est un peu facile. En tout cas, ça part vite devant, je suis très loin de pouvoir suivre le rythme, je me cale entre 4′ et 4’30 sur les plats et remonte petit à petit pour venir à une estimation dans une ligne droite ou la tête de course est visible, vers la trentième place

Ensuite on arrive à la spécificité du trail, il y a 2 passerelles himalayennes qui enjambent le lac (on en prend qu’une sur notre distance). C’est une des raisons pour lesquelles faut essayer de partir vite, parce que ça peut bouchonner dessus. Il est interdit de courir dessus (même si certains jouent aux cons et râlent quand on leur fait remarquer), ça permet de reprendre son souffle, et faire des photos (oui, en touriste que je suis, j’ai pris l’appareil photo). On comprend vite pourquoi il est interdit de courir dessus, ca tangue bien. Certaines personnes sujettes au vertige ont vraiment du mal à les passer, il y en a qui restent bloqué au milieu.

 

 

Et ensuite on attaque la partie trail. Sur les 9km restant, il y a 450m de d+, donc d’un coup, c’est plus la même chose. La montée est exigeante avec beaucoup de relances, de plus il commence a faire vraiment chaud, et il va y avoir quelques malaises dans cette montée ou la descente qui suit, sur toutes les distances. J’arrive à suivre le rythme au début, mais cale un peu sur la fin, plus à cause de la chaleur à la tête que des jambes ou du cœur, je laisse partir la première féminine avec qui j’avais fait tout le début. Puis on bascule en haut, la descente est d’abord très roulante, je mets longtemps à rattraper deux gars cinquante mètres devant moi, puis on attaque une partie bien raide que beaucoup n’ont pas aimé en fin de parcours, et la par contre, je double un petit groupe dont la demoiselle sur un rythme beaucoup plus rapide, et quelques autres assez facilement, autours de 8 victimes. Il reste 1km de plat, je me fait redéposer par un gars, mais voyant qu’il n’y a personne derrière et rien devant, je finis tranquillou, mes jambes n’en voulant de toute façon plus beaucoup.

j’arrive en 1h23’16 », soit un peu plus de 10km/h de moyenne, je vais à la table de chronométrage faire remarquer que non, je ne suis pas la première féminine (je suis toujours enregistrer sous le nom de la proprio du dossard), puis vais dévaliser le ravito en attendant et encourageant les copains. Sur le 35, les potes arrivent vraiment marqués, et avec Olivier qui finit bien en plus de 6h, ça fait un peu de marge pour profiter du lac.

En voyant afficher les résultats, je vois la bonne surprise, 12 ème sur environ 600. Bon faut pas se voiler la face, pas une grosse densité, les bons étaient sur les plus grosses distances. Mais c’est cool, c’est de loin mon meilleur résultat sur trail.
C’est que 13km, mais c’est putain d’intense, 177 pulsations de moyenne sur quasi 1h30, ça déboîte bien les jambes! Bien content des sensations alors que la forme était pas terrible ces dernières semaines (surement à cause de la chaleur que j’aime pas), et super content de la place!

Les résultats
If it is not on strava, it does not exist
Quelques photos

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.