Close

Triathlons de Valbonnais

Dimanche, j’étais de retour à Valbonnais, deux ans après ma première participation à un tri, qui s’était révélée catastrophique, chute au bout de 3km, hosto, opération…

Le programme est un tri vert format S (c’est considéré comme un M à cause la longueur du vtt) le matin, et l’après on s’est motivé à faire le décrassage sur le XS.

On arrive la veille pour un camping et barbeuk au bord du lac dans un cadre vraiment magnifique

val

On en profite pour tester le lac, pas mal de mousses qui se décollent du fond et flottent en surface à cause de la chaleur, et l’épaule qui tire. Mais ça va le faire. J’en profite pour régler un peu le vélo que je me suis fait prêter pour l’occaz, j’avais pas envie de faire la course avec mon gros vélo tout suspendu, j’ai donc un XC 29″ mais je l’ai pas testé ailleurs que sur du goudron.

La nuit au frais en montagne plutôt qu’à Grenoble, bien dormi, nickel!
petit dej, préparation, je commence à être rodé, presque pas d’oubli

Dimanche matin : format M (750/21/6)
Je vais récupérer mon dossard, poser le vélo dans le parc, les arbitres annoncent comme par hasard 23.8°C, on a le droit à la combi, donc je la prend, la met et vais nager un peu pour éviter la surchauffe. La combi me tient l’épaule, j’ai pas mal, c’est cool  roger21.
Briefing, puis top départ pas bien annoncé (ça a l’air d’être une constante sur triathlon), ça part n’importe comment, je m’étais mis en première ligne, mais nage trop tôt, et me fait marcher dessus…
il faut faire deux boucles, avec sortie à l’australienne, pas grand chose à noter, je suis parti assez fort pour pas être emmerdé à la première bouée qui est 100m après le départ. Je fais mes deux boucles, et go vélo, avec une transition correcte, juste un peu de temps pour enfiler les chaussettes.
Je me sens pas mal sur le vélo, et vient le passage ou je suis tombé il y a deux ans, je rame un peu derrière une fille qui avance pas en descente, tente un dépassement un peu osé sans l’annoncer, ce qui fait qu’elle prend l’intérieur du virage, je touche son cintre, et me gaufre au fond du talus lucykc! Et j’ai fait tomber la miss, pas grand chose, mais il s’avère qu’en regardant à l’arrivée, elle est tombée sur mon pédalier et a besoin de points de suture ohwell. J’ai bien passé 5mn à m’excuser après la course.
Bon, je répare, j’ai la selle à 90°, essaye de la mettre droite avec les cuisses, mais finirai par m’arrêter pour la relever un peu en plus. C’est bien de régler son vélo avant de partir redface …
Le reste du VTT est plus anecdotique, on m’annonce à un moment quinzième, et je double encore deux ou trois personnes.
Le parcours est vraiment physique, pas grand chose pour se reposer, mais pas très technique, et de toute façon, des que ça descend je me fais bouchonner.

Je fini les 10 derniers km avec un type en Canyon qui roule pas mal, on discute un peu et on part sur la cap en même temps. transition sans problème, j’enfile un gel, le bob ricard, et c’est parti. Enfin, je vois partir le type, pleure coup, puis me fais doubler par un pote du club, repleure (bon en fait, c’est déjà top que je sois encore devant lui après le vélo), puis encore 2 types qui me doublent 5km/h plus vite que moi. Tout ça dans le premier km cerveau fou .
Je me décide de me sortir les doigts, et arrive enfin à trouver un petit rythme. Je rattrape et dépose le gars avec qui j’avais fait la fin du VTT, puis je vais me retrouver un peu tout seul, personne devant, personne derrière, je me cale à un bon rythme (pour moi), mais sans trop forcer, et finis cette course avec la banane, à la quinzième place au scratch!

Résultat : 15 / 260 en 1h45, à moins de 10′ du vainqueur.
Natation ~13’30, 17ème en 14’58 avec la transition
VTT ~1h01, 12ème en 1h02’35 avec la transition
cap 27’42, 27ème

Bon, je dévalise le ravito de fin, m’hydrate beaucoup (il a fait très chaud, on a pas eu d’orage), finis les assiettes, mange tout ce qui à l’air digeste 911gt3, parce qu’après c’est :

Dimanche après midi : format XS (250/8/2.5)
Il y a un pote qui a trouvé malin de faire les deux épreuves, et comme j’avais vu qu’aux aquathlons en début d’année, c’était très dur d’enchaîner les deux, ben je signe, ça a l’air très con comme idée. Je verrais comment ça se passe, mais si les jambes sont lourdes ou l’envie n’est pas la, je débrayerai et finirai en roue libre.
L’eau est passé au dessus de 24, donc pas de combi cet aprem. On attend le départ dans l’eau pour éviter de mourir de chaud, il faut plus de 35°C. Départ de la natation à bloc complet, c’est un aller retour à peu prêt, j’arrive pas à tenir les jambes des deux premiers, mais je suis derrière à la troisième place, et trajectoriant mieux que les autres derrière je sors de l’eau à cette place. Vu les distances, j’ai viré les pédales auto, et donc transition rapide, pas de chaussettes, basket à élastique, et c’est parti pour aller chasser les 2 de devant. je rattrape le premier assez vite, c’est un relai, on concourt pas dans la même catégorie julm3, puis me fait doubler par un gars, aussi en relais, et rattrape le dernier, encore un relai. Bon, état des lieux, si je me suis pas trompé, je suis premier au scratch. La j’ai plus le droit de débrayer.
Je finis le VTT du mieux que je peux, mais j’ai quand même les jambes qui tirent un peu beaucoup, arrive à T2 qui est express, hormis le trompage de rack pour vélo, j’enfile le bob, me verse un bidon de flotte complet sur la tronche parce que je suis clairement en surchauffe, et part le plus fort possible, il y a à peine plus de 2 bornes à faire, faut que ça tienne! Au bout de 200m, je m’arrête pour m’étirer, les deux mollets sont bloqués par des crampes, et répare à un rythme ahurissant, autours de 5’/km, j’arrive quand même à relancer, surtout quand on me dit que la première en relai rame un peu devant (en fait c’est plus que ramer la, elle est en train de cuire), et me cale le dernier kilomètre un peu en dessous de 4’/km.

Belle attaque talon!
Belle attaque talon!

On arrive de l’autre coté du lac, le speaker a tout le temps de sortir plein de conneries en parlant d’une foulée aérienne (je vais me faire charrier pendant longtemps) et je passe la ligne d’arrivée premier avec pas mal de monde en spectateur (c’est le seul lac du coin, il fait très chaud, il y a beaucoup de monde. J’ai gagné mon premier triathlon saucisson shay. Et Seb fait deuxième en solo.
Bon, le problème, c’est que ça fait attendre les podiums ces conneries, mais au moins le pot de ben&jerrys est bien mérité!

Ben oui, je me suis senti obligé de garder le bob, vu comment il m'a porté chance!
Ben oui, je me suis senti obligé de garder le bob, vu comment il m’a porté chance!

Résultat : 1/70 en 35′ (c’est super violent comme effort)
Natation ~5′, 1er en 5’55 avec la transition
VTT ~20′, 1er en 21’16 avec la transition
cap 8’30, 2ème en 8’30

C’est super cool le résultat, vraiment sympa comme sensation, avec les 300 derniers mètres vraiment rempli de monde, mais je suis dans l’absolument plus content de la course du matin qui s’est bien déroulé, avec une bonne place au général.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.